Trek au Bas Dolpo

21 jours
Type de trek :
  • haut-dolpo-5
  • haut-dolpo-8
  • haut-dolpo-6

La région du Dolpo se trouve dans l’extrême ouest du Népal. Reculée, difficile d’accès, cachée et mystérieuse, elle est d’une grande beauté et est restée très authentique. Sa religion Bon-Po, pré-boudhiste, est toujours pratiquée. Auparavant, cette région appartenait au Tibet tout comme le Mustang et a longtemps été fermée au monde.  Pour s’y rendre, il est nécessaire d’obtenir un permis de trek dont le prix varie selon la partie visitée, le Haut Dolpo ou le Bas Dolpo. Seuls les groupes organisés à partir d’une agence agréée sont autorisées à obtenir ce permis. La découverte en sera d’autant plus incroyable et privilégiée. Le film « Himalaya, l’enfance d’un chef » d’Eric Valli est un témoignage touchant de cette région.

Les effets de la mousson sont très atténués et il ne tombe dans le Dolpo que 400 mm d’eau par an ; aussi, les paysages sont-ils particulièrement arides… Les températures peuvent être très froides et le sol est gelé jusqu’à fin avril. Ce trek au Bas Dolpo est « relativement » difficile et se réalise dans une région très isolée et compliquée d’accès. En raison de l’altitude et de la longueur du trek, une bonne condition physique est recommandée. Il est conseillé d’avoir déjà effectué des randonnées d’altitude (au moins 3500 mètres dans les Alpes) pour avoir acquis une certaine résistance aux intempéries, au froid et à l’altitude.

DURÉE 21 jours
DESTINATION Lac Phoksundo
NIVEAU Modéré à sportif
ALTITUDE MAXIMUM  5190 m
HÉBERGEMENT  Trek en bivouac
TAILLE DU GROUPE 2 à 12
JOURS DE MARCHE 16 jours
MEILLEURE PÉRIODE été – automne – printemps

Jour 1 : Kathmandu

Accueil à l’aéroport selon votre horaire de vol et transfert à l’hôtel (Khatmandu Prince Hotel ou équivalent). Prise de contact, briefing sur le trek avec le guide. Repas du midi et du soir libres. Nuitée à l’hôtel.

Jour 2 : Kathmandu

Journée libre à Kathmandu et formalités des permis de trek pour le Bas Dolpo. Nuitée à hôtel avec petit déjeuner compris, autres repas libres. Possibilité d’organiser en option une visite guidée des sites historiques avec un guide culturel francophone.
Cette journée permettra de régler d’éventuels problèmes de bagages (si ceux-ci ne sont pas arrivés à temps) et de confirmer les vols vers Nepalgunj et Juphal selon les conditions climatiques, et à prendre les mesures nécessaires en cas de besoin.

Jour 3 : Kathmandu – Nepalgunj

Vol d’une heure environ avec de superbes vues sur les massifs du Manaslu, de l’Annapurna et du Dhaulagiri. Nepalgunj est située dans la plaine du Terai, non loin de la frontière Indienne. Nuit en lodge à Nepalgunj avec petit déjeuner compris. Autres repas du midi et du soir libres.

Jour 4 : Nepalgunj – Juphal (2550 m)

Vol de 45 minutes puis début du trek en bivouac, pension complète. Regroupement avec le reste de l’équipe népalaise (assistant guide, assistants cuisiniers), chargement des mules. Après la visite du monastère, 2 à 3 heures de marche vers Dunai (2 150 m), capitale administrative du District du Dolpo. Pension complète, nuit en bivouac en tente de 2 personnes.
Dénivelé : +85 m / -485 m

Remarque importante concernant l’accès à Juphal : Les vols vers Nepalgunj et Juphal sont soumis aux conditions climatiques et à la compagnie aérienne qui suivra les recommandations des autorités aériennes. Les horaires de ces vols sont aléatoires. Ils peuvent être retardés ou annulés, et ce pendant plusieurs jours. Si tel est le cas, la seule solution pour rejoindre Juphal, est l’hélicoptère. Le supplément hélicoptère pourra être payé sur place par carte bancaire. Le montant du surcoût sera divisé par le nombre de participants. Nous ferons de notre mieux pour limiter au maximum les frais de surcoût.

Jour 5 : Dunai – Tarakot (2600 m)

Nous remontons le cours de la rivière Barbung jusqu’à Tarakot, ancienne bourgade caravanière située à 16 jours de marche de Pokhara et nous entrons en pays bouddhiste. Campement près de la rivière. Contrôle des permis de trek à Lawan où nous passons en chemin. Possibilité de visiter le monastère à Tarakot.
5 h de marche environ – Dénivelé : +697 m / -247 m

Jour 6 : Tarakot – Lahini

Nous franchissons un long pont suspendu sur la rivière Barbung, qui nous permet de rejoindre Kanigaon et la vallée de la rivière Tarap. Nous entrons en pays bouddhiste, comme en témoigne le monastère de Kanigaon que nous pouvons visiter. Puis nous traversons la forêt de cèdres qui nous mène aux gorges de la rivière Tarap, parfois très impressionnantes, et qui s’élargissent vers Lahini, où nous campons.
5 h de marche environ – Dénivelé : +750 m / -150 m

Jour 7 : Lahini – Bipieral (3500 m)

Nous continuons notre progression à travers les gorges de la rivière Tarap, parfois sur un sentier étroit, en corniche.
5 h de marche environ – Dénivelé : + 750 m / -450 m

Jour 8 : Bipieral – Dho-Tarap (4040 m)

Etape longue et régulière le long de la rivière Tarap, que nous franchissons à plusieurs reprises par des ponts, avant d’arriver à Serkam (3870 m) qui fut jusqu’au 19ème siècle, un poste-frontière entre le Népal et le Tibet. Magnifiques vues sur la vallée. En sortant des gorges de la Tarap et de la forêt, nous débouchons soudain sur le plateau tibétain, à plus de 4 000 m d’altitude. Tarap est le nom de la rivière mais aussi de cette vallée d’altitude qui regroupe plusieurs villages, dont le plus important est Dho.
7 h de marche environ – Dénivelé : +740 m / -200 m

Jour 9 : Région de Dho-Tarap

Journée libre, d’acclimatation et de repos en l’altitude, mais aussi de découverte des villages et monastères tibétains du haut Tarap, bien préservés, notamment les monastères bouddhistes de l’Ecole Nyingmapa (Bonnets Rouges) de Ribo Bhumpa et de Doro, ainsi que le monastère Bön-Po de Shipchhok.

Jour 10 : Dho Tarap – pied du Numa La (4440 m)

Petite étape pour continuer l’acclimatation. Le matin, nous quittons cette haute plaine de Dho Tarap, avec son village en deux parties, pour lentement s’élever jusqu’au pied du col de Numa La. Dans l’après-midi, après l’installation du campement, marche dans les environs ou repos avant de franchir le lendemain un haut col.  Durant la marche, très belle vue sur le Kanjiroba (6600 m) et le Dhaulagiri (8167 m).
3 h de marche – Dénivelé : +590 m / -50 m

Jour 11 : Numa La Phedi – Baga La Phedi (4465 m)

Franchissement du col de Numa La (5190 m) d’où l’on domine la chaîne himalayenne au Sud et le plateau tibétain au Nord. Nous sommes dans une région fréquentée par les léopards des neiges. Campement au pied du col de Baga La, dans de vastes pâturages, parmi les bergers et les caravaniers qui transportent le sel vers les vallées népalaises.
6 h de marche environ – Dénivelé +755 m / -730 m

Jour 12 : Baga La Phedi – Murwa (3600 m)

Nous franchissons le col de Baga La (5070 m), dernier col de notre trek. Désormais, nous sommes dans la région du lac Pokhsumdo. Après une longue descente, nous installons notre campement en amont du lac Phoksumdo, non loin du village de Murwa.
5 h de marche environ – Dénivelé : +675 m / -1540 m

Jour 13 : Murwa – Lac Phoksumdo et Ringmo (3610 m)

Une des plus impressionnantes journées de notre trek. L’arrivée sur cet immense lac, enchâssé dans des falaises orangées avec sur ses bords, le prospère et reculé village de Ringmo est un moment fort. Dans l’après-midi, visite d’un grand monastère Bön et, si les autorités le permettent, balade sur le chemin escarpé et en balcon au dessus du lac. Ringmo est un village habité à la fois par des Bhotia d’origine tibétaine, et par des Magar. Après plusieurs jours de marche dans un univers minéral, il est bon de retrouver des arbres.
5 à 6 h de marche environ – Dénivelé : +365 m/ -355 m

Jour 14 : Lac Phoksumdo

Repos et balade près de ce lac légendaire.

Jours 15 et 16 : Phoksumdo – Dunaï (2050 m)

Nous suivons pendant deux jours les rives de la Suli Gaad. Le paysage redevient verdoyant, les terrasses cultivées s’étagent sur les raides pentes, les villages se succèdent. On retourne dans le monde des hommes. Il fait bon flâner et s’arrêter dans les maisons de thé. Le soir, on installe notre campement du côté du village de Sepka et le lendemain, dans les environs de Dunaï. Tout au long de ces deux jours, on passe par Ryajik, Ankhe, Rohagaon, Suligad…
2 jours de marche – 5 à 6 h de marche environ par jour – Dénivelé : +390 m / -1950 m (en 2 jours)

Jour 17 : Dunaï – Juphal (2550 m)

Courte marche de trois heures pour notre dernier jour de trek. On rejoint Juphal et son impressionnante piste d’atterrissage en terre battue, au cœur des montagnes. Dernière nuit avant le vol du lendemain matin, très tôt avant que le vent ne se lève. Un décollage sur cette piste très courte et en pente qui vous laissera une trace indélébile  !
3 h de marche environ – Dénivelé : +485 m / -85 m

Jour 18 : Juphal – Nepalgunj

Vol pour Nepalgung et nuit au City Inn Hotel ou équivalent.

Jour 19 : Nepalgunj – Kathmandu

Petit déjeuner au lodge (compris), vol matinal vers Kathmandu, installation à l’hôtel, jour libre (et de réserve en cas de retard avec l’avion). Nuit à l’hôtel. Repas du midi et du soir libres.

Jour 20: Kathmandu

Journée libre (et de réserve). Petit déjeuner compris, repas du midi et soir libres. Nuit à l’hôtel.

Jour 21 : Départ

Petit déjeuner à l’hôtel, temps libre et transfert vers l’aéroport selon votre horaire de vol. Repas libres le midi et le soir.

Remarque : L’aventure, même préparée avec le plus grand soin, garde sa part d’imprévus. Ces derniers ne doivent pas vous déstabiliser ni gâcher votre plaisir de voyager. Soyez prêt à accepter ces aléas, sachant que votre guide et toute l’équipe locale vous proposeront les solutions les plus adaptées à la situation. Le programme est donc susceptible d’être modifié si jamais il y a des imprévus comme par exemple, une mauvaise météo, pour des raisons de santé, ou un retard sur le programme à cause d’une grève ou de tout autre cas de force majeure exceptionnel et imprévisible.

Points forts

  • La région du Dolpo, une région cachée et mystérieuse
  • Une région d’une grande beauté et authentique
  • Le lac Phoksundo, immense lac, enchâssé dans des falaises orangées
  • Visite de monastères

Tarifs

Tarifs sur demande

Ce qui est inclus

  • Transferts aéroport-hôtel à votre arrivée et à votre départ.
  • 4 nuits en chambre double à Kathmandu avec petit déjeuner compris (Kathmandu Prince Hotel ou équivalent). Les autres repas à Kathmandu sont libres.
  • 2 nuits en City Inn Hotel à Nepalgunj avec petit déjeuner compris, en chambre double. Les autres repas sont libres.
  • 15 jours de trek (14 nuits) en bivouac avec 3 repas compris (2 participants par tente et matelas fournis).
  • Formalités pour le permis trek du Bas Dolpo.
  • Transferts en avion Kathmandu-Nepalgunj et Nepalgunj-Jophal, aller et retour avec le guide.
  • Un guide anglophone ou francophone népalais (au départ de Kathmandu). Remarque : guide francophone à partir de 6 personnes.
  • Matériel prévu par Nepal Yetiraj Treks, notamment un sac marin étanche de 80 l pour mettre votre gros sac à dos de 12 kg et le protéger durant le trek.
  • Tente pour 2 personnes.
  • Matelas (1 matelas par personne).
  • Tentes de logistique : tente Mess (pour les repas), tente cuisine, tente toilette.
  • Matériels pour la cuisine, casseroles, couverts, gaz, etc.
  • Assurance de l’équipe népalaise.
  • TVA népalaise (taxes gouvernementales).

Ce qui n’est pas inclus

  • Le vol international et le visa népalais.
  • Le supplément pour une chambre individuelle à l’hôtel : 25 € par pers / par nuit.
  • Supplément location et transport du caisson hyperbare : 200 €.
  • Frais de communication si vous voulez utilisez le téléphone satellite du guide en cas d’urgence uniquement durant le trek (200 € vers la France).
  • L’équipement personnel (duvet, bâtons, gourde, sac à dos, lunettes, crème solaire, etc.).
  • Les repas libres à Kathmandu et Nepalgunj (pour information, un repas chaud au Népal coûte autour de 5€, selon le plat et boissons choisis).
  • Les douches et eau chaude dans les guesthouses pendant le trek.
  • Les boissons et les snacks (eau minérale, coca, bière, snacks sucrés ou salés).
  • Les pourboires pour l’équipe népalaise selon votre satisfaction.
  • Les visites libres ou visites guidées en option sur demande.
  • Le transport des visites libres.
  • Les entrées des monuments et sites visités (musée, monument, monastère…) se paient directement sur place
  • Les frais supplémentaires, si besoin d’hélicoptère, seront à partager par le nombre de participants.
  • L’assurance personnelle obligatoire. Bien vérifier que votre assurance couvre les frais médicaux, l’évacuation par hélicoptère et le rapatriement.
  • Tout voyage interrompu ou abrégé, et tout changement de programme à la demande des participants (accident, maladie, mal des montagnes, retour anticipé, trek abrégé…) ne donnent lieu à aucun remboursement.
  • Les frais occasionnés par des événements exceptionnels et imprévus (considérés comme cas de forces majeures : route coupée, éboulement, mauvaises conditions climatiques, neige…) ainsi que les dépenses associées. Dans ce cas, il est conseillé de prendre une assurance voyage multirisques.
  • Tout ce qui n’est pas indiqué dans « Ce qui est inclus ».

Voir également la page des tarifs des treks.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Trek au Bas Dolpo”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *