Trek au lac Gosaikunda et Langtang

15 jours
Category:
  • Lac Gosaikunda

Grâce à son accessibilité et à sa beauté, la région du Langtang est la région la plus visitée après celle de l’Annapurna et de l’Everest.  Très vite une vue magnifique sur le Langtang Lirung (7234 m), le Ganesh Himal (7406 m) et d’autres sommets de haute montagne s’offre à vous.  Durant le trek au lac Gosaikunda et Langtang, vous aurez l’occasion de découvrir le mode de vie des Tamangs et Sherpas, habitants de cette région.

Le sentier commence soit à partir de Dhunche ou Syabrubesi, soit Melamchipul, Thimbu, Sundarijal.  Il traverse des zones boisées de pins bleus, de chênes, d’érables, d’épinettes et de rhododendrons. Ensuite, il suit la rive de la rivière Langtang Khola jusqu’à Kyangjin Gompa. Au Kyangin Gompa il existe diverses options pour de courtes excursions. Kyangjin Ri (4773 m) offre des vues spectaculaires sur les montagnes. De Syabru, le sentier mène aux lacs sacrés pour les hindous et les bouddhistes, le célèbre lac Gosainkunda (4380 m), où les pèlerins se rassemblent certains jours de l’année pour se purifier de leurs péchés. Il y a 5 Kundas (lacs) dont le Gosainkunda est le plus grand et le plus sacré.

DURÉE 15 jours
DESTINATION Gosaikunda
NIVEAU Modéré à sportif
ALTITUDE MAXIMUM 5010 m
HÉBERGEMENT  Lodge
TAILLE DU GROUPE 2 à 12
JOURS DE MARCHE 11 jours
MEILLEURE PÉRIODE idéalement de mi-octobre à mi-novembre de mi-mars à mi-mai

Jour 1 : Kathmandu

Accueil à l’aéroport selon votre horaire de vol et transfert à l’hôtel (Khatmandu Prince Hotel ou équivalent). Prise de contact, briefing sur le trek avec le guide. Repas du midi et du soir libres. Nuit à l’hôtel.

Jour 2 : Kathmandu

Journée de visites de Kathmandu et de sa vallée pendant que nous nous occupons des formalités pour le trek. Achat/location de matériel si besoin. Repas libres. Nuit à l’hôtel.

Jour 3 : Kathmandu – Melamchipul (870 m) – Kakani (1900 m)

Après le petit déjeuner, départ en bus local jusqu’à Melamchipul, à 870 m au bord de la rivière où la végétation est subtropicale. Montée assez  raide le long des rizières et des champs en terrasses et traversée de villages des ethnies Chettris et Tamangs.  Montée jusqu’à Kakani à 1 900 m.
Nuit en lodge.
4 h de route – 5 h de marche – Dénivelé +1170 m  / -50 m

Jour 4Kakani – Sermathang (2590 m)

Nous repartons à travers quelques champs puis, par des escaliers de pierre et ensuite à travers une forêt de pins. Nous rejoignons, à 2590 m, le village Sherpa de Sermathang, où se trouve un monastère bouddhiste décoré de nombreux drapeaux de prières. Dans l’après midi, visite des monastères.
Nuit en lodge.
3 h de marche – Dénivelé +690 m  / -100 m

Jour 5 : Sermathang (2590 m) – Tarkhegyang (2650 m)

Nous poursuivons ensuite à flanc de montagne jusqu’à Tarkhegyang, où de belles maisons de pierre ceinturent le monastère. C’est un village Sherpa où flottent également des drapeaux de prières. Tarkhegyang signifie” Le temple des 100 chevaux.” Le monastère bouddhiste fut établi en 1727 par un Lama appelé par le roi de Kantipur pour stopper une épidémie a Kathmandu. Pour éradiquer cette épidémie le Lama exigea que l’on fasse venir 100 chevaux . Tarkhegyang est le plus gros village de l’Helambu, région à majorité Sherpa et de culture tibétaine. Les Sherpas de l’Helambu sont majoritairement de l’école Niyngmapa (Bonnets Rouges) appelés aussi ” Les anciens” (premier courant bouddhiste de XIème siècle dont Padmasambhava est le chef spirituel, le Guru Rimpoche).
Nuit en lodge.
5 h de marche – Dénivelé +280 m  / -200 m

Jour 6 : Tarkhegyang

Tôt le matin montée facultative mais recommandée (selon météo) à 2770 m sur un petit sommet, l’Ama Yangri, pour une vue panoramique exceptionnelle sur la chaîne himalayenne dont le Ganesh Himal. Descente un peu raide pour le retour (attention s’il pleut, le sentier est glissant). Le reste de la journée est consacré à l’immersion dans le village de Tarkhegyang et au repos ou aux balades aux alentours.
Nuit en lodge.
6 h de marche – Dénivelé +1080 m  / -1080 m

Jour 7 : Tarkhegyang – Melamchigaon (2530 m)

Descente vers la rivière Melamchi, puis montée à Melamchigaon (2230 m), bourg aux belles maisons fleuries. Marche au milieu des rhododendrons et dans les pinèdes, et par un sentier escarpé. Arrivée au col de Tharepati (3597 m) à la frontière naturelle entre l’Helambu et le Langtang. Chemin vers Melamchigaon où se trouvent deux monastères. L’un est récent et se trouve dans le village et l’autre plus ancien se trouve dans une grotte dédiée à Padmasambhava dans laquelle il médita.
Nuit en lodge.
6 h de marche – Dénivelé +1020 m  / -780 m

Jour 8 : Melamchigaon – Tharepati La (3597 m)

Marche dans une forêt de pins, de chênes et d’énormes rhododendrons. On y trouve également des orchidées sauvages. Possibilité de s’arrêter dans une bergerie pour goûter le lait de yack. Continuation du chemin en montée et vue  sur les hauts sommets du Langtang (entre 6500 et 7000 m) pour atteindre Tharepati à 3597 m, frontière naturelle entre la région verdoyante de l’Helambu et celle des lacs de Gosainkunda. Montée facultative au Tharepati Ri, point de vue dominant le col et le village à près de 3900 m. Vue superbe sur les cimes enneigées des quelques 6000 m aux alentours et, sur la mer de nuages. L’idéal est d’y monter vers 16 h afin d’assister au coucher du soleil et prévoir la lampe frontale pour la descente : 50 min de montée et 30 de descente. Autrement, possibilité de le faire pour le lever du soleil.
Nuit en lodge.
5 h de marche – Dénivelé +1117 m  / -50 m

Jour 9 : Tharepati – Phedi (3630 m)

Montée facile à Ghopte.  Après une arête nous poursuivons en montée et descente durant une heure et terminons en descente délicate sur un pierrier pour arriver à une cascade. Une heure trente de marche facile avec quelques raidillons nous amène en milieu d’après-midi aux lodges du hameau de Phedi. Superbe vue sur le Tharepati La, la crête montagneuse et, sur la mer de nuages.
Nuit dans une ancienne bergerie (très rudimentaire).
6 h de marche – Dénivelé +540 m  / -500 m

Jour 10 : Lacs de Gosaïnkunda (4380 m)

Longue montée sinueuse, traversant quelques ruisseaux gelés dans un paysage de haute montagne souvent voilé par une brume froide pour atteindre le col de Laurebinyak La, le point le plus haut de notre trek à 4609 m. Descente d’une bonne heure jusqu’au plus grand lac de Gosainkunda à 4380 m. Ces 7 lacs sont sacrés pour les hindouistes qui y vénèrent Shiva lors d’un pèlerinage à la pleine lune en août. Ils le sont également pour les bouddhistes. Possibilité facultative de faire le tour du lac en trois quart d’heure ou une heure.
Nuit en lodge.
7 h de marche – Dénivelé +990 m  / -250 m

Jour 11 : Gosaïnkunda – Sing Gompa (3250 m)

Descente douce sur un très beau sentier à flanc de montagne vers Cholangpati. Après le Gosainkunda pass à 4165 m, les virages se succèdent nous laissant voir toujours plus de sommets enneigés et, par beau temps on peut voir le massif des Annapurnas, le Manaslu et le Ganesh Himal ! Lors de cette étape, nous ferons de nombreux arrêts pour admirer les sommets. Une bonne heure de descente plus raide entre Cholangpati et Sing Gompa (attention aux genoux !). Sur le chemin, en quittant le hameau de Sing Gompa, il est souvent possible de déguster de très bons yaourts au lait de nack (femelle du yack).
Nuit en lodge.
4 h 30 de marche – Dénivelé +170 m  / -1290 m

Jour 12 : Sing Gompa – Dhunche (2030 m)

Descente plus raide avec parfois des escaliers au travers de forêts aux arbres gigantesques, avec en toile de fond, les géants de l’Himalaya. Ensuite, marche facile jusqu’à Dhunche à 2030 m, chef de district de la région du Langtang. C’est le retour à la civilisation.
Nuit en lodge.
5 h de marche – Dénivelé +150 m  / -1370 m

Jour 13 : Dhunche – Kathmandu

Retour en transport local de Dhunche à Kathmandu, arrivée en milieu d’après-midi, retour à l’hôtel. Repas du soir libre. Nuit à l’hôtel. 6 h de bus.

Jour 14 : Kathmandu

Journée de sécurité si retard sur le programme. Visites à Kathmandu, achats, etc. Repas libres et nuit à l’hôtel.

Jour 15 : Départ

Petit déjeuner à l’hôtel, temps libre et transfert vers l’aéroport selon votre horaire de vol. Repas libres le midi et le soir.

 

Points forts

  • Les lacs sacrés de Gosaikunda
  • Les visites de nombreux monastères
  • Découverte du mode de vie des Tamangs et Sherpas
  • Des vues spectaculaires sur les montagnes depuis Kyangjin Ri (4773 m)

Tarifs

Par personne sur la base du nombre de participants

2 – 3 participants 880 € guide trek népalais anglophone
4 – 5 participants 840 € guide trek népalais anglophone
6 – 8 participants 820 € guide trek népalais francophone
9 – 12 participants 780 € guide trek népalais francophone

Ce qui est inclus

  • Transferts aéroport-hôtel à votre arrivée et à votre départ.
  • Le transfert en transport local jusqu’au départ et au retour du trek.
  • 4 nuits d’hôtel à Kathmandu dans un hôtel de bonne catégorie avec petit déjeuner compris (Kathmandu Prince Hotel) en chambre double.
  • Trek de 11 jours en pension complète (logement en lodge, 3 repas par jour commandés par le guide et servis avec un thé ou un café). Il est possible que certains lodges mettent des tentes à disposition des trekkeurs si des réparations sont en cours.
  • 1 journée de visite guidée avec guide culturel francophone dans la vallée de Kathmandu. Au choix : Bhaktapur, Panauti, Kathmandu…
  • Toutes les formalités pour le trek.
  • Un guide expérimenté anglophone ou un guide francophone à partir de 6 personnes.
  • Service de porteur(s) durant le trek (bagage de 12 kg par personne à confier au porteur).
  • Carte TIMS (Trekking Information Management System) et entrée du Parc National de l’Helambu.
  • L’assurance pour toute l’équipe népalaise.
  • Taxes gouvernementales (TVA népalaise).

Ce qui n’est pas inclus

  • Le vol international et le visa.
  • Les repas libres en dehors du petit déjeuner à Kathmandu
  • Le supplément pour la chambre individuelle dans les hôtels (Kathmandu).
  • L’équipement personnel (duvet, bâtons, gourde, sac à dos, lunettes, crème solaire, etc…).
  • Les boissons et les snacks (eau minérale, coca, bière…).
  • Les pourboires pour l’équipe népalaise en fin de trek selon votre satisfaction.
  • Les entrées des monuments et sites visités (musée, monument, monastère…) se paient directement sur place.
  • L’assurance personnelle obligatoire. Bien vérifier que votre assurance couvre les frais médicaux, l’évacuation par hélicoptère et le rapatriement.
  • Tout voyage interrompu ou abrégé, et tout changement de programme à la demande des participants (accident, maladie, mal des montagnes, retour anticipé, trek abrégé…) ne donnent lieu à aucun remboursement.
  • Les frais occasionnés par des événements exceptionnels et imprévus (considérés comme cas de forces majeures : route coupée, éboulement, mauvaises conditions climatiques, neige…) ainsi que les dépenses associées. Dans ce cas, il est conseillé de prendre une assurance voyage multirisques.
  • Tout ce qui n’est pas indiqué dans « Ce qui est inclus ».

Voir également la page des tarifs des treks.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Trek au lac Gosaikunda et Langtang”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *